Nécessaire de voyage : Valérie Solvit!

capture-decran-2016-11-30-a-14-56-16

« Je ne suis pas une grande voyageuse. Comme l’écrivain Xavier de Maîstre l’a écrit dans 24 heures autour de ma chambre, je peux voyager sans quitter la mienne, un vrai cabinet de curiosités.  Si je suis toujours contente d’avoir été quelque part, mon voyage est permanent, quotidien. Prendre l’avion ne m’est pas indispensable pour m’évader.  Et je préfère le train ! »

Stratège en communication, Valérie Solvit a initié Philocalie, une revue consacrée à la beauté du monde à laquelle ont participé des personnalités aussi diverses que les frère Campana, Charlotte Gainsbourg, Louis Albert de Broglie ou Ivo Pitanguy. Des personnalités qui contribuent toutes à l’embellissement du monde. Pour Valérie Solvit, il s’agit « d’une attitude politique. La beauté est un bien populaire. Je voulais l’évoquer dans toute sa complexité, sa pluralité pour combattre l’enlaidissement, la destruction du monde. Philocalie est un manifeste politique ».

Philocalie, 280 €, chez Colette.

« Quelle que soit la taille de mon sac, ils sont toujours présents. Je ne sors jamais sans eux »capture-decran-2016-11-30-a-14-57-44