Focus: The Whitepod

DES ESKIMOS AU PIED DES DENTS DU MIDI ? PLUTÔT UNE EXPERIENCE SENSORIELLE EN PLEINE POUDREUSE AVEC POUR SEUL HORIZON L’IMMENSITE DES ALPES SUISSES.

A 1700 mètres d’altitude depuis Cerniers, on marche en raquettes pendant dix minutes avant d’arriver à ce village d’igloos qui semble fondu dans le paysage blanc immaculé.

Le Whitepod est un hôtel de montagne qui marie authenticité et insolite. Il se compose de quinze tentes géodésiques. Chacune est installée sur une plate-forme de bois qui sert de terrasse et est montée dans un polyester isolant conçu pour l’espace par la Nasa. A l’arrivée, on reçoit non seulement les clés de sa bulle, mais aussi des raquettes, des bâtons et un sac à dos avec lampe frontale, carte du domaine et crampons.

Ici, on vit en plein respect de la nature. Au centre du village de tentes, se trouve un chalet dans lequel sont servis les petits déjeuners et où le soir, on se retrouve pour partager quelques plats de montagne et boire un verre. Culture anglo-saxonne : pas de barman, on note ses consommations.

The whitepod hotel suisse

La magie opère dès que l’on pénètre dans son « pod » : soit une chambre cosy et chaleureuse de 40m2, toute en bois, avec un lit king size confortable, couvertures moelleuses et touches de fourrure. Si chacune a sa décoration personnelle d’inspiration scandinave, on se croit presque dans un roman de Jack London, à moins que Karen Blixen soit passée par là… L’atmosphère rappelle aussi les éco-lodges africains. Si les pods ont été pensés dans le respect de la nature et de l’environnement, l’écologie se veut tout de même chic : chaque petit cocon possède sa propre terrasse avec baie vitrée, sa salle de bain et l’éclairage électrique est subtilement tamisé. Pour le charme authentique, on laisse tomber sa doudoune,  on fait crépiter le poêle à bois -après 21heures c’est à chacun de l’alimenter en buches-  et on se sert un verre d’eau fraiche puisée de la source naturelle locale. Attention, la consommation de cette eau pure est limitée à 150 litres par jour pour chaque pod afin de sensibiliser les voyageurs à l’eco-responsabilité.

The whitepod hotel suisse

Dans ce paradis blanc, on n’a qu’un seul désir : profiter de son  domaine skiable privé, soit 7km de pistes sur lesquelles on est assuré de ne croiser personne, dévaler la montagne en traineau, et se balader entre les sapins en peaux de phoques. Après l’effort, vient le réconfort du spa avec son hamman et son jacuzzi. Puis d’un dîner de terroir partagé entre amis.