Focus: Kenya, le luxe sauvage et intime

Kenya

Connu pour ses safaris grandioses, le Kenya compte plus de cinquante parcs nationaux et réserves. Il reste l’un des rares endroits où le contact avec une faune sauvage évoluant dans son habitat naturel soit encore possible. Certaines régions encore peu fréquentées du pays proposent une aventure originale et parfois plus riche que dans les grands parcs. Un itinéraire de rêve, des réserves les plus sauvages d’Afrique au paradis insulaire de l’Océan Indien.

Kenya luxe

Safari signifie « voyage » dans la langue nationale kenyane, le swahili, un mélange d’arabe et de dialecte africain. Depuis les années vingt, les safaris désignent des parties de chasse aux grands mammifères – le fameux Big Five : le buffle, le rhinocéros, l’éléphant, le léopard et le lion- dont l’Afrique est la terre de prédilection.

Kenya luxe

Désormais, des règlementations strictes protègent ces espèces devenues rares et la chasse est interdite dans la plupart des réserves d’Afrique de l’Est. Le safari est devenu photographique et les nouveaux aventuriers modernes se contentent d’une chasse à l’image. La légendaire quête du Big Five n’a pas disparue, mais le trophée est désormais une collection des clichés les plus magiques du voyage. Tout est prévu pour faciliter l’approche et la prise de photo, en toute stabilité et sécurité, à l’arrière d’un véhicule entièrement ouvert.  En sortant des sentiers battus de la savane, on trouve encore des réserves où l’écosystème diversifié offre une variété impressionnante de paysages et d’espèces, comme les oiseaux ou les reptiles. Les réserves de Samburu et de Lewa, par exemple, proposent des safaris intimistes et originaux et permettent de partir dans les villages, à la rencontre des tribus nomades Samburu, un peuple cousin des Massaï.