Toscane: douceur de vivre

Lors de mon dernier voyage gastronomique en Toscane, je me suis laissé bercer par ces hauts coteaux tavelés du vert des cyprès et les villages perchés couleur terre de Sienne. Fidèle à sa réputation, la Toscane enchante car elle forme un ensemble harmonieux depuis le plus petit hameau jusqu’à Florence la Magnifique.

 

Cette osmose entre l’art et le paysage constitue probablement le socle du pur chef-d’œuvre d’une humanité subtile, intelligente et très attachée à la beauté. Connaisseurs, amateurs d’art et autres historiens viennent depuis des siècles suivre les traces de Léonard de Vinci, Michel-Ange, Botticelli, Giotto, Brunelleschi, Vasari, ou saint François d’Assise, explorer ce territoire qui a tant à offrir.

Les monts Apennins, les vallées tranquilles et boisées promettent de belles randonnées aux amateurs de marche. Viennent enfin les fameuses collines ondoyantes, aux lignes épurées, parfois sillonnées de vignes et d’oliviers, comme dans la région du Chianti. On croise des fermes élégantes entourées de cyprès et des villages qui ont traversé les siècles en conservant une sobriété pleine de charme. Le marché matinal a toujours lieu sur la place médiévale, et les parfums de fromage, de jambon cru et de champignons sauvages s’enroulent autour de l’église romane comme ils le faisaient déjà au temps de Pétrarque…

Cette harmonie entre le présent et le passé, entre l’œuvre de l’homme et la terre qui lui a donné naissance, imprègne toute la Toscane. La farouche Sienne épouse ses coteaux abrupts en un lacis de rues étroites aux tons d’abricot et de pêche, révélant les détails de son architecture au promeneur qui a la curiosité de lever les yeux. Baigné par la douceur de la mer Tyrrhénienne, le parc de la Maremme avec ses pins parasols inclinés vers la mer et ses rives préservées, invite à s’aventurer jusqu’aux îles du Giglio et de Capraia, toutes proches mais plus sauvages. La lumineuse Pise, très visitée, ne doit pas faire oublier la beauté de la campagne environnante et la personnalité très attachante de Lucques, Montepulciano ou San Gimignano.

Il faudrait enfin réserver plusieurs jours à Florence elle-même, ne serait-ce que pour sa richesse artistique et architecturale. Les œuvres rayonnantes et sereines de Botticelli et de Filippo Lippi, Giotto ou Fra’ Angelico acquièrent ici une présence extraordinaire, parfois bouleversante. Le Musée des Offices mérite à lui seul plusieurs visites, dont on se repose en se promenant autour des élégantes églises de Santa Maria Novella, Santa Croce ou San Lorenzo, qui abritent des fresques remarquables.

Mais si j’ai choisi cette région, c’est parce que gourmets et œnophiles ne seront pas en reste, loin de là ! La cuisine, généreuse et délicate, vous fera découvrir les saveurs authentiques d’un riche terroir. Cèpes, truffe, safran, huile d’olive… Une tradition gastronomique ancestrale qui regorge de plats typiques, telle la fameuse bistecca alla Fiorentina, accompagnée d’un chianti. Le bonheur ! Préparez-vous à une délicieuse douceur de vivre et des paysages émouvants. Buon viaggio a tutti !

Découvrez mes voyages !

Partez en Italie

Découvrez la Toscane