Toscane: Dolce vita et retraite champêtre

La Toscane, aussi en verve qu’en vogue, voit fleurir les retraites campagnardes les plus stylées du moment. Pour vous, lors de mon dernier voyage dans ces terres, je vous ai déniché trois petits bijoux.

 

Rosewood Castiglion del Bosco

L’hôtel Rosewood Castiglion del Bosco est lové au cœur du parc naturel de Val d’Orica, proche de Montalcino dans la province de Sienne, riche pour son histoire et ses vignes. C’est un enchantement que de pénétrer dans ce petit village composé de suites et de villas. Le domaine est multi-centenaire et vaste comme l’horizon. Restaurées dans une palette d’ocre et de grès, aux lignes épurées, parfaitement intégrées à la pierre, les villas sont décorées dans un esprit que l’on pourrait qualifier de « modernisme-médiéval », tout en restant fidèle à l’art de vivre toscan. En dépit d’un minimalisme rafraîchissant, le confort est bien présent. Vous y trouverez également un petit jardin potager, dont la production est mise à la disposition des hôtes qui découvrent ainsi le plaisir de savourer des légumes fraîchement récoltés, rehaussés par l’excellente huile d’olive locale, ou qui peuvent essayer une des recettes apprises lors des cours de cuisine organisés par l’hôtel.

Relais Borgo Santo Pietro

En plein cœur de la Toscane, le Borgo Santo Pietro vous offre un cadre unique au luxe enchanteur et intemporel. Une grande maison de pierre au bout d’une allée bordée de cyprès, de douces collines à perte de vue, un jardin aux essences et aux senteurs variées, voici la Toscane comme vous en rêviez. La promenade parmi les allées est un enchantement, et la piscine à débordement offre une vue saisissante sur la vallée. Les murs de pierre, qui abritèrent autrefois un relais de pèlerins, ont conservé son atmosphère paisible, mais la décoration s’est enrichie de meubles d’antiquaires et de fresques, que met en valeur l’éclairage des chandeliers de cristal. Comme autrefois, le potager fournit herbes aromatiques et légumes pour la table, et les abeilles un miel des fleurs du domaine. Enfin en amateur de cuisine, on appréciera celle du chef Andrea Mattei ainsi que les cours de cuisine et les récoltes de truffes disposés par l’hôtel.

Monteverdi

C’est l’histoire, de prime abord un rien triste, d’une localité laissée à l’abandon. Castiglioncello del Trinoro, dont le simple nom chante la campagne italienne, est un village du douzième siècle en ruines, où seuls une dizaine d’habitants demeurent. Une somptuosité dont tombe raide l’avocat italo-américain Michael Cioffi qui, peu à peu, mur après mur, rénove et relooke l’ensemble. On ne trouve pas la moindre faute de goût dans ces chambres et suites où règnent les tons sable, le bois, la pierre et les textiles bruts. Une modernité discrète qui sied à merveille à l’histoire des lieux.

La campagne Toscane me charme plus que n’importe quelle autre par ses paysages de collines à cyprès. Au coeur de celle-ci ces hôtels sont le refuge idéal pour profiter des bienfaits de la Toscane tout en savourant une délicieuse gastronomie.

Découvrez mes voyages !

Partez en Italie

Découvrez la Toscane